sfrancky

Webmaster

ACTION DU 9 OCTOBRE 2018

ACTION DU 9 OCTOBRE 2018 – PUBLIC, PRIVÉ, RETRAITÉS, JEUNES

L’HEURE A LA MOBILISATION A SONNÉ !

RASSEMBLEMENT AU MANS – 9H30 PALAIS DES CONGRES ET DE LA CULTURE

 

 

Pour lire le tract d’appel unitaire, CLIQUEZ ICI…

Dans le cadre de la journée d’action du 9 octobre prochain, à l’appel des organisations syndicales CGT, FO SOLIDAIRES  et d’organisations syndicales d’étudiants et de lycéens, les salariés du secteur privé-public et les retraités sont appelés à manifester contre les politiques du gouvernement Macron. Afin de permettre une très large mobilisation, un préavis de grève national a été déposé pour cette journée.

Pour lire le préavis, CLIQUEZ ICI…

Pour lire le tract fédéral, CLIQUEZ ICI…

 

DES MISSIONS PUBLIQUES AU SERVICE DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL ET DES CITOYENS : 

Un enjeu de société ! 

La Fonction publique territoriale est particulièrement impactée : baisse des moyens et effectifs, augmentation de la précarité (34,7 % d’agents non titulaires), privatisation de missions, dégradation des conditions de travail et d’accueil des usagers, augmentation des tarifs pour le public, fermeture de lieux publics (mairies, centres sociaux…) et désertification, notamment dans la ruralité et les périphéries des Métropoles, éloignement des espaces locaux de démocratie…

Adresse aux usagers sur service public

NOS REVENDICATIONS

NOS REVENDICATIONS SONT PARFAITEMENT FINANCABLES

On objecte souvent que les revendications que, notamment, la CGT met en avant ne peuvent être satisfaites – voir seulement envisagées – car il n’existe pas de moyens pour les financer.

Rien n’est plus faux.
Arrêtons-nous sur deux d’entre elles : les augmentations salariales et les créations d’emplois

Davantage de croissance, moins de chômage : finalement, la dépense publique… ce n’est pas si mal !

Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

PRÉAVIS DE GRÉVE C.C.A.S. :

DIRECTION DE LA SOLIDARITÉ ET DE L’ACCOMPAGNEMENT SOCIAL
Le syndicat CGT a déposé un préavis de grève à compter du 10 septembre pour l’ensemble des agents du CCAS , service de la Direction de la Solidarité et de l’Accompagnement Social.
En effet, si depuis la mutualisation des missions à compter du 1 janvier 2017, les élus et la Direction reconnaissent la qualité du travail engagé par les collègues en proposant de revaloriser leur régime indemnitaire pour les adjoints administratifs jusqu’à 88 euros par mois, de l’autre côté, il profite de cette revendication légitime et accompagnée par la CGT, pour effectuer une remise à plat totale de la NBI qui pourraient collègues va se concrétiser par une perte de rémunération : INACCEPTABLE.
Une assemblée générale le 13 septembre prochain décidera des modalités d’action à mettre en oeuvre, notamment lors d’un prochain CTP qui se déroulera le 14 septembre prochain.
 CEUX QUI LUTTENT PEUVENT GAGNER !!!

JEUNE, EXPRIME – TOI !

JEUNE, EXPRIME – TOI ! 

 

Construis ton avenir, syndique-toi !

Nous nous sommes mobilisé.e.s pour défendre l’accès aux études pour tous,
contre la loi travail et la précarité.
Nous nous mobilisons contre les discriminations et les injustices.
Nous avons fait savoir à tous et à toutes qu’il faudra compter avec nous !
Malgré les beaux discours et les campagnes de désinformation, nous savons ce que « fonctionnaire » veut dire. Nous savons que l’histoire peut basculer grâce à nous. Nous savons que l’avenir d’un service public de qualité dépend de nous.
Nous refusons d’être sacrifié.e.s sur l’autel du libéralisme et de la concurrence.
Nous n’acceptons pas que nos rêves, nos projets et nos vies soient brisés dans
la course à l’argent !
Notre génération exige de travailler dans de bonnes conditions, d’être correctement rémunérée, de pouvoir se loger et de nous émanciper.

La CGT est l’outil indispensable pour se défendre et conquérir des droits.
Ensemble, tout devient possible !

Jeunes syndiques-toi

 

LOI TRAVAIL

FO et la CGT saisissent l’OIT (Organisation International du Travail) contre des dispositions de la loi travail

La CGT et FO ont saisi l’OIT ce jour. En effet, la loi Travail comporte de nombreuses dispositions contraires aux textes fondamentaux et aux textes internationaux auxquels la France est liée. Cette loi porte atteinte à la liberté syndicale, au droit à une négociation collective libre et progressiste et au droit à un licenciement « juste ». C’est pourquoi, une plainte commune de FO et la CGT est déposée auprès de l’Organisation internationale du travail.

Jamais nous ne nous résoudrons à la remise en cause des dispositions du Code du Travail protégeant les travailleurs. Au contraire, nous résisterons aux côtés des salariés en mobilisant tous les outils à notre disposition : en maintenant le rapport de forces dans les négociations afin d’empêcher la régression des droits des salariés et en actionnant tous les recours juridiques pertinents.

Ignorant l’opinion publique, sans débat parlementaire, sans respect pour les organisations syndicales, à coups de 49-3, la loi Travail a été adoptée, puis promulguée au Journal Officiel le 8 août 2016. Complétée par environ 130 décrets d’application, elle est désormais applicable. Des employeurs s’emparent déjà de ce texte pour remettre en cause les droits de nombreux salariés.

Déjà en 2007 et 2011, l’OIT a respectivement disqualifié le CNE (contrat nouvelle embauche) et reproché à la France des réquisitions de salariés grévistes organisés par le gouvernement.

PARCOURS PROFESSIONNEL CARRIÈRE ET RÉMUNÉRATIONS – PPCR ARNAQUES ET ÉCONOMIES SUR LE DOS DES FONCTIONNAIRES

Le protocole PPCR (Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations) va s’appliquer à tout le personnel des trois versants de la Fonction Publique (en 2016 pour la catégorie B , en 2017 pour les catégories C et A).

Après plus d’un an de discussions et face au refus syndical majoritaire (CGT, FO, SUD…) le gouvernement a décidé de passer en force cet accord minoritaire (signé par CFDT, CFTC, UNSA et FSU) à grand renfort de communication.
Continuer la lecture

ABSENTÉISME DES AGENTS

Le gouvernement qui voulait renforcer le contrôle des arrêts maladie des agents publics, s’est fait retoquer par le Conseil Constitutionnel. Ce dernier a jugé que la réforme introduite dans la loi de finances pour 2017 est un « cavalier ». Bref…une astuce pas très honnête pour faire passer en catimini un texte gênant.

Le but était de confier à l’employeur l’initiative du contrôle des arrêts maladie. Dans ce cadre, il aurait pu recourir à l’ensemble des médecins pour une contre-visite, et non uniquement aux médecins agréés par l’administration et aux médecins-conseils des échelons locaux du service médical de l’assurance maladie.


Les dispositions censurées auraient aussi doté les employeurs publics de nouveaux moyens pour contrôler les situations de cumul d’activités, lesquelles peuvent être source d’abus en matière d’arrêts maladie. « En cas de doute sérieux », ils auraient pu, sous certaines conditions, demander les montants des revenus d’activités professionnelles déclarés par les agents concernés.


La prévention et la lutte contre la dégradation des conditions de travail et la souffrance au travail serait sans doute plus efficace que cette usine à gaz. Et si l’absentéisme gêne à ce point le gouvernement, la CGT lui suggère de s’attacher les services d’un spécialiste : Gérard COLOMB, maire PS de Lyon Gérard Collomb, furieux d’avoir vu ses revenus tomber « à 4.000 euros par mois » à cause de son absentéisme au Sénat.

1 FÉVRIER, NOUVELLE MOBILISATION NATIONALE DES ATSEM

TOUTES LES ATSEM DU DÉPARTEMENT EN GRÉVE

 Le 14 décembre 2016, dans toute la France, les ATSEM se sont fortement mobilisées pour faire entendre leurs revendications à l’appel de l’intersyndicale CGT – FO. Des représentants du ministère de la Fonction publique les ont reçus et reconnaissent la légitimité des besoins de ces agents, à savoir :

. Une ATSEM par classe

. La clarification des missions des ATSEM

. Une solution réelle à la problématique de la double hiérarchie Éducation Nationale – Collectivité

. De la formation professionnelle tout au long de la carrière

. Un déroulement de carrière avec la possibilité d’évoluer de la catégorie C vers la catégorie B

. La reconnaissance de la pénibilité

. La reconstruction de carrière par la prise en compte de l’ancienneté supprimée lors des transpositions des accords JACOB en 2007 et signés notamment par la CFDT.

. La revalorisation de la rémunération

Mais nous déplorons qu’aucun engagement concret n’ait été obtenu.
Continuer la lecture

VOUS POUVEZ CONTRIBUER AU VOTE CGT POUR LES ELECTIONS T.P.E.

Dans votre famille, au sein de vos amis, de vos voisins, vous connaissez des personnes qui travaillent dans ce que l’on appelle les Très Petites Entreprises (entreprises de moins de 11 personnes ou employé à domicile).

Ces salariés, longtemps oubliés par la loi, privés de représentation syndicale peuvent, pour la seconde fois, VOTER et élire des représentants chargés de la défense de leurs intérêts.

Plus que quiconque, dans les petites structures qui les emploient, ces salariés ont besoin d’un syndicat COMBATIF, VIGILANT et surtout qui n’accepte pas les COMPROMISSIONS.

Ces élections ont déjà débuté et se termineront au 13 janvier 2017. Elles se déroulent par courrier ou par internet.

Vous pouvez trouver toutes les informations utiles sur internet (https://election-tpe.travail.gouv.fr)

Si chacun s’y met, la CGT peut gagner ces élections et peser dans les futurs choix qui s’imposeront à ces salariés.

ÉLECTIONS DU COS : JEUDI 30 MARS 2017

 

Le renouvellement du Conseil d’Administration du COS se déroulera par des élections qui aura lieu le JEUDI 30 MARS 2017. Les modalités du vote, les différents lieux où le scrutin sera ouvert de 8h00 à 17h00 seront indiqués aux agents électeurs dans le bulletin de salaire de Janvier 2017.

 

Nous vous invitons à en prendre connaissance avec une attention particulière. Le syndicat CGT sera à la disposition des agents pour répondre à toutes interrogations.