L’appel UD-CGT FSU pour jeudi 3 juillet place de la République à 18h

Non à l’austérité! Oui à la démocratie!


L’Europe est à la croisée des chemins. La Troïka ne cherche pas seulement à détruire la Grèce, elle s’en prend à nous toutes. Il est grand temps de nous dresser contre le chantage des élites européennes.

Dimanche prochain, le peuple grec a la possibilité de refuser l’austérité, et de choisir la voie de la dignité, dans l’espoir d’une autre Europe. En ce moment historique, chacun de nous doit prendre position.

Pour nous : C’est NON à l’austérité, à la réduction des pensions de retraites et à l’augmentation de la TVA, C’est NON à la pauvreté et aux privilèges C’est NON au chantage et au démantèlement des droits sociaux
C’est NON à la peur et à la destruction de la démocratie.

Pour nous, c’est OUI à la dignité, à la souveraineté, à la démocratie, et à la solidarité avec les citoyennes grecques.

Il ne s’agit pas d’une histoire entre la Grèce et l’Europe, mais de deux visions de l’Europe : la nôtre, celle de la démocratie et de la solidarité, une Europe des peuples, sans frontières. Et la leur : celle du refus de la justice sociale et climatique, qui piétine la démocratie, qui s’attaque à la protection des plus vulnérables, et s’oppose à la taxation des riches.

Basta, Y’en a marre ! Une autre Europe est possible !

Pour information le message du Collectif national pour un audit citoyen de la dette publique.

 

Chères amies, chers amis,

Dans la soirée du 26 juin, Alexis Tsipras a annoncé son intention d’organiser un référendum sur le plan d’austérité imposé par les créanciers de la Grèce. Depuis, les pressions politiques et médiatiques se multiplient contre ce recours démocratique. Face à ces intimidations inacceptables, nous disons « NON à l’ultimatum des créanciers, oui à la démocratie ! »

Dans la continuité de la semaine d’action européenne en soutien avec la Grèce, nous appelons, d’ici au 5 juillet, à « voter » symboliquement contre l’ultimatum des créanciers, en signant et en faisant signer l’appel (cliquer ici), et en organisant partout en France des votations citoyennes symboliques et rassemblements ou manifestations.

Faire un bureau de vote est facile : une table, une urne et des tracts en guise de bulletins de vote. C’est l’occasion de discuter et d’inviter la population à voter, de manière symbolique, contre l’austérité et pour la démocratie en Europe ! À Paris, une grande manifestation est prévue jeudi 2 juillet 18h30 au départ de la place de la Bastille.

Nous mettons à disposition pour vos mobilisations le matériel suivant :

– Un petit guide sur les bobards médiatiques : http://www.audit-citoyen.org/?p=6374

– Une vidéo grand public de mobilisation, « Trois idées reçues sur la crise grecque », à visionner et diffuser largement, est disponible ici : http://www.audit-citoyen.org/?p=6466

– Le rapport préliminaire de la Commission pour la vérité sur la dette grecque a été rendu public mercredi 17 juin à Athènes : http://www.audit-citoyen.org/?p=6483

Vous pouvez vous tenir informés sur www.audit-citoyen.org et http://aveclesgrecs.com/

Et nous informer de vos initiatives via contact@audit-citoyen.org et aveclesgrecs@gmail.com

Le tract est ici