LA CGT DÉPOSE UN DROIT DE RETRAIT ET D’ALERTE POUR PROTÉGER LES AGENTS DE TOUS DANGERS

Depuis la mise en place des rythmes scolaires à la rentrée scolaire, l’obligation d’organiser des Temps d’Activité Périscolaire sur le temps de midi est encadrée par un taux d’encadrement de 1 adulte pour 14 enfants sur le secteur maternel.

Force est de constater que ce taux réglementaire n’est pas respecté sur le temps de sieste ; il est courant qu’une seule collègue doit avoir en responsabilité de surveillance jusqu’à 20 enfants dans un dortoir. En l’absence de réponse des élus à la revendication des agents de bénéficier de 4 jours de compensation supplémentaire au titre de la reconnaissance de la pénibilité de leur travail (clairement identifiée dans le bilan présenté le 17 octobre devant les partenaires sociaux), de responsabilité supplémentaire, la CGT vient d’informer le CHSCT et l’administration générale du dépôt d’un droit de retrait et d’alerte face à une situation grave pour la sécurité des agents.

Cette disposition prend effet à compter du Lundi 17 Novembre 2014.

vulputate, eleifend ante. Phasellus mattis commodo diam venenatis, risus. ipsum Praesent