FRANCK1

nous somme responsable de la tête qu'on fait pas de celle qu'on a !!

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PERSONNELS ADMINISTRATIFS MARDI 26 AVRIL 2016

téléchargement (3)VOUS AVEZ DES REVENDICATIONS, VENEZ LES EXPRIMER ! LA CGT à VOTRE ÉCOUTE
Dans le cadre de différentes réunions d’information syndicale, la CGT va rencontrer les personnels administratifs des collectivités Ville et Le Mans Métropole afin de pouvoir échanger sur leurs revendications. En cette période de mutualisation des services, de recherche de la part de l’administration de rationaliser les moyens humains, les collègues des services Administratif sont en première ligne.
Cette seconde rencontre, après les agents exerçant leurs fonctions sur le site de la chauvinière (rencontre qui s’est déroulée le 12 avril dernier), vous êtes conviés à participer à cette réunion CGT le :
MARDI 26 AVRIL 2016 de 13h30 à 14h30 ou de 14h30 à 16h30 (au choix), Salle Philippe Goude, pour les services suivants : Condorcet, Maine 2000, DRH, Montauban, Relations extérieures et protocoles, Vie de quartiers – Salle Municipale, DECS
Une prochaine réunion pour les services en proximité de l’Hôtel de Ville aura lieu le Mardi 10 Mai 2016, cette communication par tract se fera le 3 Mai prochain.

COMMUNIQUÉ INTERSYNDICAL CGT – FSU – FO -SUD

images

Pour les droits plus protecteurs des salarié-es du privé comme du public, pour obtenir le retrait du projet de loi Travail

Nos organisations syndicales sont pleinement engagées dans le processus de mobilisation pour l’amélioration et le renforcement des droits des salariés.Depuis plusieurs semaines, plusieurs millions d’étudiants, de lycéens, de salariés, de privés d’emploi, de retraités se sont d’ores et déjà mobilisés par la grève et dans les manifestations.Dans la dernière période, les annonces gouvernementales en faveur des jeunes sont à inscrire à l’actif de cette mobilisation. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

 

CGT- FSU – FO TERRITORIAUX DU MANS : TOUS EN GRÉVE LE JEUDI 28 AVRIL

images (2) 
 
RETRAIT DE LA LOI EL KHOMRI : LA SEULE SOLUTION !
Le projet de loi EL KHOMRI, dit « Loi Travail » est un véritable dynamitage du Code du Travail qui aura de lourdes conséquences sur le statut général des Fonctionnaires si cette dernière était promulguée.

132 pages qui répondent aux demandes du Medef et permettent la destruction de conquêtes sociales qui datent pour certaines de plus d’un siècle. Croire que seuls les salariés du secteur privé seront impactés seraient pour les agents du public une grave erreur. Toutes les garanties collectives et statutaires sont menacées : salaire garanti, temps de travail, congés, médecine du travail, contrat de travail… Bref, la flexibilité et la précarité à outrance pour les salariés d’aujourd’hui et pour la jeunesse de demain. Pour lire le tract d’appel et les modalités, CLIQUEZ ICI…et CLIQUEZ ICI…

 

LE RIFSEEP, UNE VÉRITABLE USINE à GAZ !

Et un cheval de Troie dans le statut pour renforcer l’individualisation et la téléchargement (2)subordination !

La CGT dénonce depuis longtemps la mise en place de régimes indemnitaires favorisant les fonctions et l’individualisme au détriment des droits acquis collectivement, et accentuant les inégalités entre collectivités.

La séparation du grade et de l’emploi fonde la logique de carrière et l’indépendance du fonctionnaire, car elle garantit le niveau de rémunération quel que soit l’emploi exercé. En liant un complément de rémunération conséquent à la fonction exercée et aux « résultats » de l’agent, le RIFSEEP entaille profondément le principe de carrière et l’assurance de progresser dans la carrière de manière linéaire. Cumulé aux conséquences du PPCR (avec la remise en cause de l’avancement minimum), c’est une fois de plus une attaque frontale contre les agents publics ! Pour lire l’argumentaire, CLIQUEZ ICI…

NOUVELLE MOBILISATION LE 28 AVRIL : PRIVE – PUBLIC TOUS ENSEMBLE POUR GAGNER !

komeriLOI EL KHOMRI = LOI POURRIE
Après la grande mobilisation du 31 mars, la poursuite des actions le 9 avril, les organisations syndicales CGT, FSU, FO et SUD ont décidé de poursuivre le combat pour exiger du gouvernement le retrait de la loi El Khomri. Au-delà des graves conséquences pour l’ensemble du monde du travail, salariés du privé et du public, c’est toute la jeunesse qui sera réduit à la précarité si cette loi était promulguée.
Il est de notre responsabilité de laisser aux jeunes une société basée sur l’incertitude et sans avenir. ALORS LE 28 AVRIL, SOYONS ENCORE PLUS NOMBREUX DANS LES RUES DU MANS ! Pour lire le tract, CLIQUEZ ICI…

PROJET DE LOI TRAVAIL Public, privé.

 Tous concernés, tous mobilisés le 28 avril ! 

Attaquer les garanties collectives dans le secteur privé, outre ses conséquences désastreuses pour les salariés directement impactés, c’est conforter les attaques actuelles contre le Statut des fonctionnaires et en préparer de nouvelles.

Il est dans l’intérêt de tous de faire front commun contre cette nouvelle attaque portée par le gouvernement pour servir les intérêts du grand patronat et des marchés boursiers. Des éléments complémentaires notamment sur les modalités d’organisation de cette nouvelle journée d’action vous seront communiqués rapidement. Un préavis de grève nationale a été déposé jusqu’au 31 avril inclus, les agents des collectivités sont couverts. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

DÉONTOLOGIE DES FONCTIONNAIRES

Une loi qui ne répond pas aux attentes des agents

images (1)

 

 

Après le vote du Sénat, le jeudi 7 avril, la loi dite « déontologie des fonctionnaires » est définitivement adoptée. Du cheminement chaotique de ce texte, on retiendra le manque d’ambition du gouvernement et de sa majorité pour conforter le statut des agents publics ainsi que la remise en cause, par les élus de droite, de certains droits fondamentaux. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

TRACT| SALAIRES

 Mobilisés nous pouvons gagner !

images

 

 

La CGT revendique :
- Une augmentation forte et immédiate du point d’indice, cumulée à un plan de rattrapage des pertes accumulées après ces presque 6 années blanches.
- Un salaire minimal de début de carrière à 1 800 euros.
- Le doublement des salaires entre le début et la fin de la carrière.
- La reconnaissance des qualifications.
- Un Nouveau statut du travail salarié et une Sécurité sociale professionnelle prenant en
compte les années d’étude, les périodes de privation d’emploi, la formation professionnelle et la pénibilité.
- Le renforcement des garanties statutaires de la Fonction publique, condition de la
neutralité du service public et de la citoyenneté des agents publics.

Ensemble, un autre choix de société possible : celui des femmes et des hommes, pas celui de la finance ! Pour lire la suite,CLIQUEZ ICI…

NOUVELLE ACTION LE SAMEDI 9 AVRIL 2016 : RETRAIT DE LA LOI EL KHOMRI – UNE PRIORITÉ !!

Les organisations syndicales départementales CGT, FSU, FO, SOLIDAIRES et UNEF se sont réunies le 4 avril dans les locaux de la CGT.

Après avoir salué le succès de la mobilisation du 31 Mars qui a rassemblé près de 15 000 personnes dans les rues du Mans et 300 à La Flèche, pour un total de 1,2 million au plan national, elles ont examiné les actions prévues cette semaine : 5 et 9 Avril.

 

  • 5 avril: Appel unitaire à un rassemblement devant la permanence de Sylvie TOLMONT à 11 H 30. Une demande de rencontre a été effectuée et une motion unitaire exigeant le retrait du projet de loi EL KOMHRI sera remise. Venez nombreux avec vos badges et drapeaux !
  • 9 Avril: Grande manifestation interprofessionnelle et intergénérationnelle. Les organisations syndicales CGT – FSU – FO – SOLIDAIRES et UNEF appellent à amplifier la mobilisation ! Le Samedi doit permettre un nouvel élargissement de la mobilisation, notamment en favorisant la participation de celles et ceux qui ne peuvent pas se mettre en grève. 

Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

DÉCLARATION DES REPRÉSENTANTS CFDT, CGT, FA-FPT, FO ET UNSA DU CA DU CNFPT

imgres Prononcée par Christophe COUDERC – CGT – vice-Président du CNFPT

Après être revenu sur sa proposition de diminuer de 20 % les ressources du CNFPT, le gouvernement avait proposé, dans l’article 62 du projet de loi de finances 2016, un taux de cotisation à 0,9%.L’Assemblée Nationale avait entendu la demande de maintien d’une cotisation à 1% défendue par le conseil d’administration du CNFPT, les organisations syndicales, par de nombreux Comités techniques, par plusieurs associations d’élus et par le CSFPT, en supprimant cet article ensuite rétabli par le Sénat à 0,8.L’Assemblée Nationale a, vendredi 11 décembre, veille du second tour des élections régionales, devant un hémicycle clairsemé, sur proposition du gouvernement, réintroduit puis adopté l’article 62 avec un taux de cotisation à 0,9 % ! Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

BAISSE DU TAUX DE COTISATION DU CNFPT à 0,9%

imgresCommuniqué du CA du CNFPT du 16 décembre 2015

Le conseil d’administration du CNFPT a pris acte mercredi 16 décembre du vote en seconde lecture par l’Assemblée nationale et sur proposition du Gouvernement, de l’abaissement à 0,9 % du taux plafond de la cotisation versée au CNFPT par les collectivités territoriales et leurs établissements au titre de la formation de leurs agents.

Le conseil d’administration de l’établissement déplore cette décision qui intervient contre la mobilisation unanime en faveur du maintien du 1 % des principales associations représentant les élus territoriaux et de toutes les organisations syndicales représentatives de la Fonction publique territoriale.

Cette baisse de 10 % du taux de la cotisation constitue une attaque portée au droit à la formation professionnelle des 1,9 millions d’agents publics territoriaux, à leur statut et à la fonction publique territoriale. Elle représente pour le CNFPT une perte de recettes annuelle de 35 millions d’euros et apparaît, par conséquent, impossible à mettre en œuvre sans mettre en cause dès 2017 l’équilibre budgétaire et le fonctionnement de l’établissement. Elle déstabilise par ailleurs profondément la démarche de modernisation de l’établissement mise en œuvre ces dernières années.

Conscient du contexte difficile dans lequel les collectivités territoriales évoluent et soucieux de préserver le plus possible les collectivités et les agents territoriaux des effets de la réduction de ses recettes de fonctionnement, le conseil d’administration du CNFPT s’oriente pour l’année 2016 vers le maintien de la prise en charge sur la cotisation :
- des formations précédemment payantes ;
- du remboursement des frais de déplacement.

Par ailleurs, l’établissement poursuivra les efforts entrepris depuis plusieurs années sur ses dépenses de gestion.

PLUS DE 700 AGENTS ONT PARTICIPES AUX DERNIÈRES ASSEMBLÉES GÉNÉRALES

L’INQUIÉTUDE ÉTAIT PRÉSENTE DANS L’ESPRIT DE TOUTES ET TOUS !

photo-assemblée-généraleCOMPTE-RENDU CGT DE LA RÉUNION AVEC LE MAIRE DU 11 DÉCEMBRE 2015

Depuis le mois de Septembre dernier, les organisations syndicales ont engagé, avec les personnels, sous différentes formes (assemblées générales, rassemblement, action au Conseil Municipal) une mobilisation sur l’avenir du service public pour répondre aux besoins des usagers.Lors de notre intervention au Conseil Municipal du 12 novembre concernant nos inquiétudes légitimes inscrites en préambule du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) 2016, nous avions obtenu en séance l’engagement du Maire de nous recevoir sur les dossiers d’actualité. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…