STATIONNEMENT DEVANT LA MAISON DE RETRAITE JOLIOT CURIE

LE MAIRE CONFIRME SA GRATUITÉ UNE VICTOIRE POUR LES AGENTS !
 horodateur
Grace à la mobilisation des agents, relayée par la CGT, nous venons, par courrier, d’avoir la confirmation par le Président du CCAS, que le stationnement devant la Maison de Retraite Joliot Curie restera gratuit. Par contre, il faut maintenir la pression, signer massivement la pétition pour obtenir également le maintien de la gratuité du parking du Quinconce. Pour lire le courrier,CLIQUEZ ICI…
                                                                              
            

JOURNAL DU SYNDICAT : SEPTEMBRE 2014

Vous pouvez consulter le journal du syndicat CGT dont les articles suivants relatent de :

– Édito : Et si vous adhériez à la CGT des Territoriaux du Mans ;

– Page 2 : Entretien professionnel, rythmes scolaires, régime indemnitaire catégorie « A » ;

– Page 3 : Carton rouge, ratios d’avancement, réforme territoriale ;

– Page 4 : Réforme ferroviaire, élections CNRACL

Bonne lecture . pour lire cliquez ici…

PRÉAVIS DE GRÈVE SECTEUR ENFANCE- ANIMATION, SECTEUR EDUCATION ATSEM et RESTAURATION SCOLAIRE

rythme scolaire2

LA MISE EN PLACE DES RYTHMES SCOLAIRES PASSE MAL !!!

La rentrée scolaire 2014-2015, avec la mise en oeuvre des rythmes scolaires, passe mal pour les agents des secteurs de l’animation, des ATSEM et du personnel de la restauration scolaire. Les temps d’activité scolaire qui doivent démarrer le jour de rentrée sont loin de répondre aux aspirations des agents.
C’est la raison qui a contraint la CGT à voter CONTRE au CTP du 17 juin dernier, beaucoup de problèmes restent en suspend.
La CGT a déposé un préavis de grève à compter du 2 septembre avec comme objectif de créer les conditions de négociations. Les points de désaccord portent sur :
– l’attribution de 10 jours de compensation pour les ATSEM au regard des nouvelles missions et des responsabilités, la collectivité n’en propose de 5 ;
– le recours à des vacataires sur les TAP alors que des collègues, en fonction depuis de nombreuses années pour certaines, devront se contenter de 17h30 de travail par semaine ;
– la mise en place d’un double service de restauration le midi mais avec quels moyens supplémentaires ?
La CGT attend des nouvelles de notre administration, le préavis de 5 jours doit être l’occasion d’éviter la grève le jour de la rentrée scolaire.

Interview du président de la République pour Le Monde

hollande

François Hollande : à contre sens

Le président s’obstine à considérer que le travail serait un coût et refuse de tirer le bilan de sa politique qui a déjà offert au patronat 220 milliards d’Euros –pacte de responsabilité et CICE inclus- payés par les salariés. Nier le besoin d’augmenter les salaires (revendication principale des salariés) et ne faire reposer l’augmentation du pouvoir d’achat que sur une baisse de la fiscalité des ménages est la démonstration de l’absence totale de prise en compte des attentes et des réalités vécues par les salariés. Déjà, lors de la conférence sociale de juillet 2014, il a refusé d’entendre les 94 exigences et les 5 priorités formulées par la CGT qui permettraient de mettre fin à l’austérité et de renouer avec la croissance. Ces priorités sont : - Revaloriser le SMIC, l’indice des salaires dans la Fonction Publique, les pensions et les minimas sociaux. - Établir un calendrier d’ouverture des négociations dans les branches professionnelles sur les grilles de qualifications. - Mettre en œuvre une véritable démocratie sociale qui permettra aux salariés de pouvoir bénéficier d’un droit d’expression direct et collectif sur leur travail quelle que soit la taille de l’entreprise. - Relancer l’emploi par l’investissement industriel au travers du plan d’investissement porté par la Confédération Européenne des Syndicats. - Contrôler les aides publiques accordées aux entreprises en les réorientant sur l’emploi et l’investissement. Devant l’entêtement du chef de l’Etat et de son gouvernement, la CGT réaffirme la nécessité que les salariés, les retraités et les privés d’emplois se mobilisent massivement dans l’unité la plus large. Montreuil, le 20 août 2014

Après Ayrault en 2013, Valls en visite chez les Patrons

Qu’ont-ils encore besoin de « quémander » ces vautours ?

vautour

L’université d’été du MEDEF doit se tenir les 27 et 28 août prochain à Jouy-en-Josas dans les Yvelines.Cette année, l’invité d’honneur s’appelle Manuel Valls. C’est la seconde fois dans l’histoire qu’un premier ministre en exercice est invité au raout du patronat. Le dernier en date était … Jean-Marc Ayault, son prédécesseur !

Si certains en doutaient encore, le message est limpide : le pouvoir socialiste en place roule décidemment pour le patronat.

 D’autres poids lourds du gouvernement devraient également faire le déplacement. Manuel Valls devrait vanter les mérites du pacte de responsabilité (40 milliards de baisse du « coût » du travail contre d’hypothétiques embauches) que le gouvernement a passé avec le président du MEDEF et qu’il transforme en feuille de route. Il parle beaucoup des 40 milliards d’euros mais il omet de dire aux Français qu’il existe déjà 200 milliards d’euros d’exonération et d’aides au patronat. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…