Jamal

FLASH SPÉCIAL ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES – NOVEMBRE 2018

Consulter dès à présent le dernier journal du syndicat des Territoriaux CGT du Mans avant le scrutin du 6 décembre 2018.
Page 1 : – Edito ;
Page 2 : – Vote électronique : un complément utile mais pas plus…
               – Congés supplémentaires : seront-ils supprimés en 2019 ?
Page 3 : – Service éducation : création de 16 postes d’adjoint d’animation : une nouvelle revendication CGT enfin satisfaite !
               – Le COS est à vous !
Page 4 : – CHSCT : Bilan des 4 années passées.

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DU 6 DÉCEMBRE 2018

PROFESSIONS DE FOI CGT C.A.P. ET C.T.P.

PRÉSENTATION DES CANDIDATS

Vous trouvez ci joint les professions de foi CGT ainsi que la présentation des candidats dans les différents organismes paritaires qui feront l’objet d’un vote le 6 décembre prochain.

La CGT, fidèle à sa politique, a constitué ces listes majoritairement à partir de ces adhérents formés pour débattre, échanger, revendiquer auprès des élus et de l’administration. Pour lire la suite, CLIQUEZ SUR…

Profession de foi 2018 CAP A verso

Profession de foi 2018 CAP B verso

Profession de foi 2018 CAP C verso

Profession de foi 2018 CT verso CCAS

Profession de foi 2018 CT verso Le Mans Métropole

Profession de foi 2018 CT verso Ville

COS / CASC | Touche pas à mes vacances

Dans le cadre de l’élaboration du Plan de financement de la Sécurité Sociale 2019, l’Assemblée nationale a adopté un amendement et un sous-amendement visant à soumettre à cotisations sociales les prestations destinées à aider les salariés a partir en vacances, à envoyer les enfants en colonie, à pratiquer du sport, à aller au spectacle, etc.

L’amendement n°252 instaure un plafonnement d’exonération de 331 € par an et par salarié (662 € en cas d’enfant à charge) qui s’appliquerait à toutes les prestations servies aux salariés par les CE et CSE, les COS, CASC et structures équivalentes de la fonction publique.

Cette modification, intervenue sans concertation, met en danger la vocation sociale et familiale des ASC et va par conséquence impacter défavorablement l’accès aux vacances et aux loisirs.

Pour la CGT c’est une attaque au droit aux ASC pour plus de 23 millions d’actifs et de retraités, notamment ceux bénéficiant des prestations des 33 000 CE ou CSE et assimilés.

En lien avec le collectif confédéral » activités en direction des CE » , la fédération des services Publics invite tous les syndicats à s’emparer de la motion adoptée lors de l’Assemblée générale de l’ANCAV-TT pour interpeller les députés de leur circonscription .

La mobilisation de toutes et tous est nécessaire afin de faire disparaître définitivement ces amendement et sous amendement du PLFSS 2019

COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE DU 20 NOVEMBRE 2018

VILLE DU MANS – LE MANS MÉTROPOLE
Un Comité Technique Paritaire Ville et Le Mans Métropole aura lieu le Mardi 20 Novembre 2018 à partir de 9h00, salle Ph. Goude. Le CTP émettra des avis sur l’ordre du jour suivant :
1) – Réorganisation du service Nature ;
2) – Transfert des agents gardiens de cimetière vers le service Population ;
3) – Evolution de l’organigramme et des missions du service Tourisme et Patrimoine ;
4) – Règlement du personnel administratif et technique du Conservatoire ;
5) – Réorganisation du pôle Accompagnement de l’enfant au sein du service Education ;
6) – EJS – Bilan réorganisation secteur Petite Enfance et ressources – organisation du service et réflexion pôle équipement ;
7) – Organigramme et fiches de postes adaptés de l’accueil de la Cité du cirque ;
8) – DSI – Présentation pour information de la démarche de la réorganisation du DSI.
Un comité préalable au CTP s’est tenu le 8 novembre où la CGT a fait part de certaines remarques sur les dossiers présentés

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DU 6 DÉCEMBRE 2018

JE VOTE POUR LES REPRÉSENTANT(E) CGT DANS LES DIFFÉRENTS ORGANISMES PARITAIRES UNE VRAIE NÉCESSITÉ POUR RÉPONDRE A MES ATTENTES, A PORTER HAUT ET FORT MES REVENDICATIONS !
Le 6 Décembre prochain mais dès le 27 novembre par la possibilité de voter électroniquement, vous allez être amener sur les élections professionnelles dans la Fonction Publique sur les 3 versants, État, Hospitalière et Territoriale. Ce sont près de 2 millions d’électeurs dans la Fonction Publique Territoriale qui vont désigner leurs représentant(e)s du personnel pour les 4 années qui vont à venir.
La CGT a toujours pris ses responsabilités en refusant d’être un syndicat de l’accompagnement du patronat et des différents gouvernements car notre priorité reste bien les agents et non les employeurs. Nous vous proposons de découvrir au travers de quelques affiches notre volonté de poursuivre avec vous les différents combats pour une vraie justice sociale. Pour consulter, Cliquez ici…

LE 8 MARS, EXIGEONS L’ÉGALITÉ !

Pour gagner sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes

Rassemblement au Mans à 15h40, devant l’entreprise Téléperformance Fance, 11 rue de Pied Sec

Pourquoi 15h40, c’est l’heure où les femmes ne sont plus payées par rapport à l’égalité vis à vis des hommes. Pour lire la suite et le tract d’appel,

NOUVELLE JOURNÉE D’ACTION JEUDI 15 MARS DANS LES EHPAD ET SERVICE A DOMICILE

LES PROFESSIONNELS RESTENT MOBILISÉS ! 
Le 30 janvier, partout en France, des dizaines de milliers de professionnels de service à domicile et des EHPAD ont répondu à l’appel à la grève nationale intersyndicale, soutenue par l’AD-PA et les organisations des retraités et familles. Pour lire la suite, CLIQUEZ SUR…

EHPAD et services à domicile pour personnes âgées

Nous sommes déterminé.e.s à obtenir satisfaction !

Communiqué de l’intersyndicale CGT, CFDT, FO, CFTC, UFAS, CFE-CGC, UNSA, SUD

Partout en France, des dizaines de milliers de salariés, d’agents des maisons de retraite, d’EHPAD, de long séjour et de services à domicile (équipes de SSIAD, etc.) ont répondu à l’appel à la grève nationale de l’intersyndicale et de l’AD-PA, soutenues par de nombreuses associations des familles, et de retraités.

Un consensus aussi large ne s’était jamais vu !

Le mouvement de grève a été très suivi parce que les salarié.e.s n’en peuvent plus : 31, 8 % de personnels grévistes et assignés, selon les chiffres officiels de la DGCS. Tous les professionnels quelle que soit leur catégorie sont arrivés à un point de rupture. Pour lire la suite,


LE 22 MARS 2018 par la grève

LE 22 MARS 2018 par la grève et les manifestations défendons toutes et tous la Fonction publique ! | Appel de la CGT Fonction publique

Le 10 octobre 2017, à l’appel de toutes les organisations syndicales, des centaines de milliers d’agent·e·s de la Fonction publique faisaient grève et manifestaient pour des augmentations salariales et le dégel du point d’indice, des créations d’emplois dans les nombreux services frappés par le sous-effectif et le non-rétablissement du jour de carence.

Pour lire la suite, 

JOURNÉE DU 16 NOVEMBRE 2017

Public, privé, toutes les raisons de se mobiliser 

 

Depuis l’élection du président Macron, nous assistons à la mise en place d’une série de réformes ultralibérales qui cassent tous nos conquis sociaux. Ces derniers ont pourtant permis de faire progresser notre société, d’élever les conditions de vie et de travail des salarié·e·s, de gagner l’allongement de l’espérance de vie, etc. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

CAP du 17 Novembre 2017

LA COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE AURA LIEU LE 17 NOVEMBRE 2017
La prochaine Commission Administrative Paritaire (C.A.P) aura lieu le 17 novembre prochain pour nos 3 collectivités avec un total de 603 possibilités d’avancement de grade (sur 1557 promouvables), de 7 promotions internes.
Différentes réunions se sont déroulées dans le service pour la présentation des propositions aux organisations syndicales, la synthèse avec les services de la DRH aura lieu le 6 novembre prochain.
Vos élu(e)s CGT seront attentifs tout au long des débats qui se dérouleront lors de la séance plénière du 17 novembre.

ALERTE SUR LE LOGEMENT SOCIAL !

La situation du logement social devient catastrophique, pour les locataires, les salariés, les bailleurs sociaux.

La CGT a décidé de s’engager auprès du collectif « Vive l’APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de défense de consommateurs, de bailleurs sociaux, etc. pour défendre le droit au logement social.

6,5 millions de locataires vont perdre 5€ dès octobre. Et ce n’est qu’un début car, en 2018, le gouvernement compte retirer 60 euros de plus à chaque locataire HLM qui perçoit l’APL, demandant aux organismes HLM de compenser.

Ainsi, le gouvernement menace le bon entretien des logements, la réhabilitation thermique, la production de nouveaux HLM, l’encadrement humain et les missions sociales des HLM.

Le projet de loi de finances 2018 et la nouvelle loi logement en gestation sans réelle concertation, à ce jour, prévoient :

– 1,7 milliards d’euros de suppression de crédits pour l’APL ;

– la suppression de l’APL pour les accédants à la propriété mettant à mal l’accession sociale ;

– la création d’un nouveau bail de très courte durée précarisant davantage les salariés et les étudiants ;

– la « mobilité » imposée pour les résidents du parc HLM.

Alors que Macron fait les poches du logement social et des locataires les plus modestes, le budget de l’État 2018 prévoit 7 milliards d’euros de cadeaux au titre de l’allègement de l’ISF et de la réforme de la taxation des revenus mobiliers qui ne bénéficieraient qu’à une poignée de foyers les plus riches !

INTERSYNDICALE DU 24 OCTOBRE

Déclaration CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL

NOUVELLE JOURNÉE D’ACTION LE 16 NOVEMBRE 2017

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroitre les inégalités au profit d’une minorité.

Qu’il s’agisse :
- de nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances, limitant des droits des salariés-es ;
- des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ou de formation professionnelle ;
- de mesures précarisant toujours un peu plus l’emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail ;
- de la remise en cause des droits à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur ;
- de la modération salariale et de l’augmentation de la CSG ;
- des atteintes au service public et à la protection sociale ;

Les organisations signataires s’adressent solennellement au gouvernement afin qu’il prenne en considération les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es.

Compte tenu de la gravité de la situation, elles décident de faire du 16 novembre 2017 une journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, par des grèves et manifestations.

Elles invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer.