MANIFESTATION AVEC GRÉVE LE 10 SEPTEMBRE 2013 :


9H30 AU PALAIS DES CONGRES AU MANS

Les organisations syndicales CGT, FSU, FO et Solidaires, salairés du privé et du public, sont invités à être présents nombreux à la manifestation avec grève (un préavis a été déposé de 1h00 à 24h00) qui se réunira le 

MARDI 10 SEPTEMBRE 2013 à 9H30 AU MANS AU PALAIS DES CONGRES.

Depuis l’annonce du gouvernement de son projet de réforme : allongement de la durée de cotisations à 43 années, augmentation des cotisations retraites à compter du 1er janvier 2014, augmentation de la TVA pour tous, contribution des retraités dès le 27 août dernier, nous constatons que des organisations syndicales de salariés, censées défendre les salariés, CFDT et UNSA, cautionnent les propositions gouvernementales, pire encore plus avec la complicité de sénateurs UMP. Les salariés peuvent constater leur trahison comme déjà en 2003 et 2010. Il est indispensable de gagner la bataille des idées sur nos revendications cohérentes. 

[gview file= »http://www.cgt-lemans.fr/Mes photos/2013/09/GREVE-MARDI-10-SEPTEMBRE-cgt-fo-fsu-2013-bis.pdf » save= »1″]

JOURNÉE D’ACTION DU 10 SEPTEMBRE : EMPLOI, SALAIRE, RETRAITE, CONDITIONS DE TRAVAIL

INITIATIVES CGT, FSU, FO – PRÉAVIS DE GRÉVE NATIONAL

 

Il n’y a pas de doute. Ce qui nous attend et ce qui attend les jeunes est de nature à faire payer une fois de plus les salariés, les retraités, les jeunes. Il est de notre responsabilité de devoir aller devant les agents pour ls convaincre de la nécessité de devoir « se battre », d’engager un rapport de force indispensable pour que le changement arrive enfin… mais pas pour les plus aisés mais pour les salariés, le monde du travail. C’est l’objectif que se sont fixées les organisations syndicales de nos collectivités en organisant des assemblées générales à partir du 29 août prochain. Pour lire le tract et prendre connaissance du
préavis de grève national CGT
[gview file= »http://www.cgt-lemans.fr/Mes photos/2013/08/Préavis-10-09-13.pdf » height= »450px » width= »550px » save= »1″]
[gview file= »http://www.cgt-lemans.fr/Mes photos/2013/08/Tract-10-septembre-projet-n°2.doc » height= »450px » width= »550px » save= »1″]

DÉCLARATION DE LA CGT

Pénibilité, la CGT demande des actes

  Le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, accompagné des ministres Marisol Touraine et Michel Sapin, a prévu, à l’occasion d’une visite du chantier du tramway T6 à Vélizy-Villacoublay le 13 août, d’intervenir sur la question de la pénibilité.

 Les préconisations du rapport Moreau sont loin du compte 

Pour la CGT, prévenir et réparer la pénibilité, notamment dans le cadre de la réforme des retraites est une priorité. En effet, les derniers travaux de l’Ined et de l’Inserm démontrent que l’espérance de vie en bonne santé a tendance à stagner, voire à régresser. Cependant,  les bases de la réflexion sur la pénibilité contenues dans le rapport Moreau ne sont pas à la hauteur du problème posé.

–         Le salarié aurait le choix entre une formation professionnelle permettant la mobilité et un départ en retraite anticipé. Après de nombreuses années d’exposition à la pénibilité, c’est bien des deux dispositifs dont le salarié a besoin : un travail moins exposé, puis un départ anticipé.

–         Dans l’hypothèse où le salarié choisirait un départ anticipé, ces mesures permettraient au mieux un départ à 60 ans, ce qui est beaucoup trop tardif.

–         Le rapport ne retient pas l’ensemble des 12 critères de pénibilité établis lors de la dernière négociation sur le sujet. Ainsi, le nombre de salariés qui seraient éligibles représente à peine la moitié des salariés réellement concernés (40 000 par an contre environ 100 000 par an selon les études effectuées lors de la dernière négociation).

[gview file= »http://www.cgt-lemans.fr/Mes photos/2013/08/Communiqu…pdf » height= »450px » width= »550px » save= »1″ cache= »0″]

LES SERVICES TECHNIQUES EN ÉBULLITION : PRÉPARATIF FOIRE DES 4 JOURS

imagesCADF1ARG

COMBIEN  COÛTE CE BEL OUVRAGE : LE MUR DU MANS ?

Si vous avez un peu de temps, prenez la peine de vous rendre aux ateliers pour admirer le « magnifique mûr « en cours de réalisation et qui sera exposé à la prochaine foire des 4 jours.

 Jusque là, rien de marrant mais la suite en vaut le détour !!! Les agents qui doivent le réaliser en font l’assemblage en bafouant les règles de sécurité. Pour ceux qui ont déjà vu la configuration, de jolies bandes bleues (on se croirait aux Altantides !!!) délimitent la zone de sécurité qui doit être empruntée. Aujourd’hui, plus de délimitation, du matériel partout dans l’atelier, des portes bouchées… Où sont passés les grands discours de l’époque ? Tout cela pour réaliser une œuvre (la folie de qui aujourd’hui et avec quel argent puisqu’il faut serrer partout les boulons) qui va être monté, recouverte de polystyrènes, enduite par nos collègues, puis démonté pour être de nouveau remonté sur la foire, enduite à nouveau avec probablement des matériaux qui vont être bons à remplacer.

Certains pourraient de temps en temps un peu réfléchir, n’est pas « chef » n’importe qui ? Pour éviter de la perte de temps et d’argent, il aura probablement été préférable de préparer ce travail directement sur place pour éviter les aléas qui risquent d’arriver pendant le transport, de mobiliser des équipes entières (pendant ce temps-là, d’autres boulots attendent : aire de lavage des bâches au service Logistique-fêtes promise depuis des années et toujours en attente). Mais certainement ceux qui ont réfléchir probablement des heures pour savoir comment faire doivent s’être inspiré du proverbe suivant :

 

« Faire et défaire, c’est toujours travailler » dixit Pénélope, la femme d’Ulysse.

 

Pour la CGT, comme sur d’autre sujets, l’argent, il y en a mais pas toujours utilisé pour la bonne cause. Dommage pour l’image du service public !!!