CHSCT UNE URGENCE

Les CHSCT avaient la vertu d’avoir
des prérogatives qui protégeaient
les salariés et les populations…
Prérogatives INSUPPORTABLES
pour le Medef et le gouvernement
Macron…
Pour la CGT cette mesure va avoir
des conséquences graves et il
faul les rétablir en URGENCE !

Conseil supérieur de la Fonction publique territoriale 25 septembre 2019

voici  la déclaration lue en conseil sup’ mercredi
pour accueillir le ministre Dussopt… qui n’a vraiment pas apprécié

Monsieur le Ministre,

Comme vous le savez, avec toutes les autres organisations syndicales représentatives des 5 millions de fonctionnaires et agents publics, la CGT a voté contre le projet de loi de Transformation ou plutôt de « Disparition » de la Fonction publique.

Cette loi rétrograde a été voté par le Parlement dans le courant de l’été, appelant une première journée de grève et de manifestations les 21 et 24 septembre. Le mouvement social va s’amplifier.

Les fonctionnaires et des contractuels nous alertent sur la dégradation de leur situation professionnelle. Le gouvernement ne donne pas satisfaction aux légitimes revendications des sapeurs- pompiers professionnels alors que leurs conditions de travail se détériorent dans les services d’incendie et de secours.

Aujourd’hui, vous venez nous présenter un calendrier d’ordonnances et de décret d’application décidé de manière unilatérale. Vous nous confirmez le caractère anti républicain des mesures gouvernementale supprimant une à une les garanties collectives (CHSCT, CAP) et ceci avec la complicité d’une majorité des employeurs publics ayant peur pour leurs intérêts particulier.

Les pères fondateurs du Statut – Maurice Thorez et Anicet Le Pors – portaient l’ambition républicaine d’assurer l’égalité de traitement des citoyens. C’est pourquoi, compte tenu de cette obligation d’intérêt général, ces ministres ont octroyés des droits supplémentaires.

Vous voulez refondre, de fond en comble, l’organisation de la gestion des carrières des personnels dans une logique de destruction de leurs droits et garanties collectives.

Vous Monsieur le Ministre, vous resterez dans l’histoire comme le fossoyeur du statut de la Fonction publique. Vous porterez la responsabilité de l’affaiblissement de la qualité des services publics de proximité. Vous porterez la responsabilité du développement des inégalités territoriales. vous serez responsables avec la classe politique de l’arbitraire et de la corruption qui se développeront partout au détriment de l’intérêt général.

Votre politique est anti sociale par nature. Vous nous lancez un défi car cela nous oblige à voir loin; à construire un projet de société et des services publics libérés de la marchandisation.

La CGT continue à revendiquer une politique de développement des services publics. Nous réclamons une véritable rupture avec les politiques d’austérité, politiques qui ne visent qu’à donner aux riches en appauvrissant les salariés. Nous réclamons la justice sociale.

La CGT continuera plus que jamais d’aller à la rencontre des agents de la Fonction publique et à construire avec eux les services publics que nos citoyens sont en droit d’attendre.

EHPAD, services d’aide à domicile… Tou.te.s en action le 8 octobre 2019 !

Exigeons du gouvernement qu’il réponde à la hauteur des besoins.
Exigeons 200 000 emplois pour l’aide à la personne !

Les trois fédérations CGT appellent l’ensemble des professionnel.le.s des établissements pour personnes âgées et des services d’aide, d’accompagnement et soins à domicile à se mobiliser massivement le 8 octobre 2019.
Un rassemblement est prévu devant le Ministère des Solidarités et de la Santé, le 8 octobre 2019 à 11h, où nous invitons aussi les personnes âgées, les retraité.e.s et les familles à se mobiliser. Des manifestations et rassemblements seront aussi organisés en régions et départements.

En pièce jointe tract d’appel avec zone de texte pour insertion des informations locales.

TRACT : EHPAD

Cliquez ci-dessus

PAS TOUCHE à la CNRACL, TOUS DANS LA RUE LE 24 SEPTEMBRE 2019 C’EST NOTRE AVENIR !!!

Non au système universel de retraite par points Retrait du projet Macron-Delevoye, ne touchez pas à la CNRACL !

Macron a lui-même qualifié sa réforme des retraites de « mère de toutes les réformes ». En effet, il ne s’agit pas d’une réforme de plus mais d’une opération de grande envergure pour en finir avec le système existant, qui passe par la liquidation de tous les régimes existant, dont la CNRACL et l’IRCANTEC. 

Pour lire le tract CGT : cliquez ici..

VENDREDI 20 SEPTEMBRE à 12H00 SARTHE MORTE POUR LA DÉFENSE DES EMPLOIS

A l’initiative de partis politiques, du Président du Conseil Départemental de a Sarthe, d’organisations syndicales de salariés dont la CGT, un appel à tous les militants, citoyens aura lieu le Vendredi 20 septembre à 12h00 sur le département de la Sarthe dans plus de 40 collectivités. Notre département est fortement touché par la fermeture depuis de nombreux mois par de nombreuses entreprises liées au capitalisme. La dernière est celle de Bessé sur Braye et de Saint Marc La Brière  où 840 emplois ont été supprimé dans le domaine de la papeterie qui produisait du papier dans le monde entier.

Il est inacceptable que des salariés se trouvent privé d’emplois sous prétexte que le capital en veut toujours plus.

C’est pourquoi une journée SARTHE MORTE POUR L’EMPLOI aura lieu le 20 septembre.

Des rassemblements auront lieu à 12h00 au Mans Place de l’hôtel de Ville et également à Allonnes et Champagné. Soyez nombreuses et nombreux à vous y rendre.