Ce lundi 15 février 2021 devait se tenir un comité technique paritaire.


En préambule du CTP, des collègues sur une heure de grève étaient présents pour rappeler aux élus siégeant que la prime COVID attribuée à près de 1200 collègues ne leur avait tous bonnement pas été concédée, malgré le fait qu’ils remplissaient l’ensemble des conditions nécessaires à l’obtention de cette prime.
Cette démarche intersyndicale a permis à nos collègues grévistes de rencontrer le Président du comité technique paritaire.
Ils ont ainsi pu exprimer, auprès de l’élu au personnel, leur désappointement de ne pas avoir perçu la prime COVID.
Celui-ci s’adressera aux organisations syndicales, notamment la CGT, pour apporter une réponse que nous ne manquerons pas de faire suivre à l’ensemble de nos collègues grévistes.

Malheureusement, nous n’avons pas pu siéger au CTP malgré des dossiers d’importance comme les négociations du RATIO, de nouvelles conditions pour les assistantes maternelles et bien d’autres sujets…
Pourquoi cette décision ? Le CTP qui devait se dérouler salle Philippe Goude, ne pouvait accueillir que 14 personnes. Là où notre employeur, à travers le CHSCT, nous demande d’être vigilants, de respecter les distances physiques dans nos activités professionnelles, les gestes barrières pour nous protéger du COVID, n’ont à aucun moment pensé que cela pouvait être déraisonnable de siéger à plus de 30 personnes dans cette salle.
Cette décision collective prise par la CGT, FO, FSU de ne pas siéger, obligera l’administration à convoquer de nouveau le CTP, réunion qui devrait se tenir en visioconférence.

La CGT ne tolère pas le deux poids deux mesures… 

Vous aimerez peut-être aussi …

Pour exiger des embauches !

Rassemblements du mercredi 9 juin 2021 place de la Maire au Mans avec le syndicat des TERRITORIAUX de la ville du Mans La question de l'emploi nous concerne toutes et tous !Comme nous nous y étions engagés, cette démarche se veut nécessaire et offensive !

lire plus

Attestation de déplacement dérogatoire

Attestation de déplacement dérogatoireEn application du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures généralesnécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire...

lire plus