Intersyndicale du 18 août.

A la crise économique et sociale de 2008 aux effets durables, s’ajoute la crise des dettes publiques de la zone Euro. Celle-ci et la nature des réponses politiques apportées par l’Union et les États membres menacent en permanence la stabilité de la monnaie commune et l’avenir de l’Union Européenne. Les conséquences sont lourdes pour les salariés. Pour lire le communiqué de l’intersyndicale du 18 août, cliquez ICI.

ut venenatis risus. libero luctus elit. libero. felis