Comme chaque année et obligatoire, une séance du Comité Hygiène et de Sécurité (C.H.S.) s’est tenue le Mardi 19 juin dernier. Cette réunion annuelle permet de faire le bilan des différentes commissions mises en place, le bilan des accidents du travail par service, le rapport d’activité des actions de prévention et des risques professionnels pour l’année 2011.

La présentation général du bilan, conformément à l’arrêté du 12 décembre 1985, décline les actions menées sur l’hygiène, la sécurité et les conditions de travail au sein de nos collectivités.

D’autre part, le rapport annuel de la médecine du travail permet d’obtenir une photographie des activités médicales (visites médicales, examens complémentaires de santé, vaccinations, reclassements médicaux, maladies professionnelles et contrôle inopinés d’alcoolémie), les formations des sauveteurs secouristes du travail, l’éducation pour la santé ainsi que des fiches d’expositions aux risques professionnels de certains services (agents du SLAM, piscines du service des sports, aides de cuisine à la cuisine centrale).

Malgré un bilan positif sur le fonctionnement des activités et des actions du C.H.S., les élu(e)s CGT sont intervenus sur l’action des différentes commissions ainsi que sur diverses questions qui restent en suspend :

– Accueil des agents et prochainement des étudiants sur le site de la Gémérie (dossier déjà évoqué l’an passé par la CGT et non résolu) ;

– Poste d’accueil sur le site P.Piffault qui pose toujours des problèmes de sécurité ;

– Persistance des odeurs sur le site de la Chauvinière ;

– Rédaction et modification de la charte Alcool commune aux 3 collectivités ;

– Projet de l’aire de lavage ;

– Dotation des Équipements Individuels de Protection (E.P.I.) : un débat « houleux » sur ces équipements a permis de valider le principe d’une réunion de la commission « habillement » pour évoquer le marché passé auprès des fournisseurs.

pulvinar sem, id, tempus commodo Sed eget nec odio in