Comme nous vous l’avions annoncé ,les organisations syndicales ont rencontré jeudi 25 septembre l’administration et l’élu délégué au personnel pour entamer des négociations sur un réexamen du régime indemnitaire de la catégorie A dans les différentes filières.

Le Directeur Général et l’élu au personnel ont évoqué les 3 préalables concernant cet examen :

– La prise en compte de la perte du pouvoir d’achat
(le gel du point touche aussi les cadres)

– La prise en compte de la fonctionnalité
(modulation liée au niveau de responsabilité)

– La réduction des écarts entre filières techniques et administratives et autres filières
(sportives,animation,
culturelle…)

 

Ils ont formulé un certain nombre de propositions qu’il est nécessaire de discuter collectivement ,en particulier une part variable (au-delà du régime indemnitaire existant pour simplifier) et qui serait liée à la manière de servir dans la fonction.
Pour la CGT, même si la part variable fait partie des nouveaux décrets, c’est un véritable danger !!! Nous pouvons l’assimiler à une « prime au mérite » d’autant que les élus voudraient l’étendre aux ingénieurs et ingénieurs principaux alors que le décret ne devrait sortir qu’en Juillet 2015.
La CGT s’y est opposée.

Le niveau des propositions financières n ‘a pas encore été abordé ( plancher  minimum  / ce qui a été accordé pour les B dans les grades terminaux soit 12 euros pour la filière technique et 95 euros pour la filière administrative) .Le souhait de l’élu et de la Direction Générale est d’avancer rapidement pour présenter une première délibération à la mi-décembre 2014, avec un étalement de la revalorisation sur 3 exercices budgétaires 2014 -2015 et 2016.

Si une fois de plus la comparaison s’est faite entre la filière technique et la filière administrative, pas de tableau des régimes indemnitaires existants pour les autres filières. La CGT en a fait la demande auprès de la DRH.
Une prochaine rencontre aura lieu le 30 octobre. Une réunion d’information syndicale se déroulera le Jeudi 2 Octobre à la salle Ph.Goude à partir de 17h00. Comme pour les négociations précédentes, catégories C et B, la CGT souhaite que l’unité syndicale soit un élément moteur.
Nous sommes en période des prochaines élections professionnelles,
une organisation syndicale est tentée de faire « cavalier seul »
consequat. dictum in id sed facilisis Praesent ipsum mattis ut Donec consectetur