LA CGT VEUT RÉTABLIR LA VÉRITÉ !

La grève décidée mardi 3 Mai au soir par les agents du SLAM est la conséquence du refus des élus et de l’administration de répondre favorablement lors du CTP au seul point de blocage qui restait en suspend sur le dossier de réorganisation de ce service. Pourquoi s’être entêtée jusqu’au bout et finalement répondre par le positif le Jeudi 5 Mai à 10h00, jour de l’Ascension où devait se tenir les 10 et 20 km organisés par l’Association « Courir au Mans » ? Dès le 25 février, cette revendication était réaffirmée, le 22 avril, nous l’avons confirmé lors d’un comité de suivi, le 27 avril, le préavis de grève déposé reprenait encore ce point… Et le 3 Mai lors du CTP, la déclaration préalable faite par la CGT le mentionnait de nouveau.

Mais faire porter y compris dans la presse la seule responsabilité aux agents et aux syndicats n’est pas acceptable. Il faut rétablir la vérité car derrière, c’est probablement des règlements de compte « politique » et l’occasion était belle ; Quel gâchis !!! Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

sem, risus. quis commodo non libero dictum mattis