POURQUOI LA CGT S’EST ABSTENUE : NOS RAISONSimages (7)
NOUS ALLONS RENCONTRER LES AGENTS

Pour permettre la mise en œuvre de la participation financière de l’employeur à la protection sociale complémentaire, volet santé (sur les mutuelles complémentaires labellisées : voir article sur notre site syndical), le Comité Technique paritaire s’est réuni le 26 septembre pour donner un avis.

 LA CGT S’EST ABSTENUE SUR CE DOSSIER (FO et FSU en ont fait de même) : POURQUOI CE POSITIONNEMENT ?

Comme nous l’évoquions dans un article précédent, l’assiette de référence, c’est-à-dire le montant des revenus pris dans le calcul, comporte des éléments que nous avons refusé d’y voir figurer :

–       La Dotation Complémentaire de Rémunération (Prime de vacances) ;

–          La N.B.I.

–          Les heures supplémentaires, y compris les indemnités d’astreinte alors qu’il s’agit de répondre aux besoins du service public.

TOUS CES ÉLÉMENTS SERONT COMPTABILISES. POUR LA CGT, CE N’EST ACCEPTABLE car il s’agit d’éléments variables de la rémunération dont certains peuvent disparaître (NBI si changement de fonctions) ou diminuer (heures supplémentaires). Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

sed ut leo. libero. diam commodo