sauvée de 2008, grâce à l’injection de capitaux publics à une hauteur  de 6 milliards d’euros par les États français et belge, la banque DEXIA se retrouve aujourd’hui en situation de faillite. Après avoir mis en œuvre une politique désastreuse tournée vers la spéculation.. Pour lire la suite, cliquez ICI.
nec neque. at elit. leo ut sit velit, odio mattis elementum fringilla