grille 2

GRILLE DE RÉMUNÉRATION CATÉGORIE « C »

Un engagement verbal sans priorité concrète

 

Le 23 juillet, le ministère de la Fonction publique a réuni les organisations syndicales, après leur rejet unanime des conditions de reclassement sur la nouvelle grille temporaire proposée par le ministère.

L’austérité salariale est une impasse 


Le 7 février 2013, la ministre de la Fonction publique faisait un constat sans concession de la grille indiciaire dans la Fonction publique, de la politique indemnitaire, et établissait une priorité pour la catégorie C : _ « En l’espace de cinq ans, la grille de la catégorie C a été déstructurée par les hausses successives du SMIC et le gel du point. Plus d’un million de fonctionnaires ont aujourd’hui un traitement proche du salaire minimum …
Le Gouvernement entend avancer rapidement sur ce sujet et vous proposer un ensemble de mesures applicables au 1er janvier 2014… Dans le même temps, les régimes indemnitaires ont pris une place de plus en plus importante au détriment des grilles. »

Le gouvernement justifiait son refus d’une augmentation du point d’indice par son choix de concentrer ses marges de manœuvres budgétaires sur la catégorie C et les agents les moins rémunérés.

[gview file= »http://www.cgt-lemans.fr/Mes photos/2013/07/Grille-indiciaire-catégorie-C-tract-n°2.pdf »]

mi, ipsum dictum mattis vel, neque. tempus velit, Aenean porta. efficitur. felis