HÉBERGEMENT D’URGENCE : l’écran de fumée pour masquer les « laissés pour compte ».

Les récentes déclarations du Secrétaire d’État Benoit APPARU quant à la transformation de 4500 places d’hôtels en logement ne peuvent masquer le désengagement de l’État des politiques d’hébergement d’urgence et ses conséquences humaines et sociales désastreuses. Pour lire la suite, cliquez ICI.

Vous aimerez peut-être aussi …

Pour exiger des embauches !

Rassemblements du mercredi 9 juin 2021 place de la Maire au Mans avec le syndicat des TERRITORIAUX de la ville du Mans La question de l'emploi nous concerne toutes et tous !Comme nous nous y étions engagés, cette démarche se veut nécessaire et offensive !

lire plus

Attestation de déplacement dérogatoire

Attestation de déplacement dérogatoireEn application du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures généralesnécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire...

lire plus