LES ORGANISATIONS SYNDICALES REFUSENT SON APPLICATION ET VONT DÉCIDER, AVEC LES AGENTS, D’ACTIONS

Comme nous pouvions nous y attendre, l’administration nous a informé que les élus avaient fait le choix de mettre en place la retenue d’une journée de salaire (1er jour d’arrêt de maladie ordinaire) dès le 1er septembre 2012. En effet, le système de gestion des salaires le permet.

Pour la CGT, mais aussi pour les autres organisations, nous refusons cette application injuste. D’autant que les élus souhaitent utiliser les sommes prélevées sur les malades pour financer la protections sociale complémentaire soit environ 350 000 euros.

 INACCEPTABLE !!! Car en plus du salaire de base, les élus prendront sur le régime indemnitaire et la NBI soit en moyenne plus de 70 euros par journée. Voilà comment une municipalité de gauche applique la même politique que la droite !!! Ils prennent dans la poche des uns pour en donner aux autres, c’est ça le social alors que le gouvernement reçois les 9 et 10 juillet les syndicats pour instaurer dans le pays un dialogue social.

Les organisations syndicales vont, avec les agents, faire front pour refuser cette mise en place. Le Premier Ministre, Maire de Nantes, le Président de l’Assemblée Nationale, Élu également, ne la mettent pas en œuvre et nous au Mans, il faudrait l’accepter. Pour mener ensemble cette bataille, les syndicats vont se rencontrer le  12 Juillet pour décider, dès à présent et sans attendre la rentrée des actions à mener. La première va être de demander une rencontre au Maire sur ce sujet.

Dès à présent, soyons mobiliser car il s’agit de votre pouvoir d’achat qui va diminuer parce que vous serez malade. Est ce que nos élus donnent de leur indemnité lorsqu’ils sont absents ???

velit, mi, accumsan Aliquam tristique at sit ultricies nunc massa vulputate, elit.