La CGT DÉNONCE LA RÉPRESSION à L’ENCONTRE DES FEMMES SYNDICALISTES EN TURQUIE

Le 13 février, 15 militantes engagées dans les préparatifs de la Journée mondiale des droits des femmes (8 mars) ont été arrêtés et placées en garde à vue. Sous prétexte de lutte contre le terrorisme des perquisitions ont été effectuées à leurs domiciles, ainsi que dans les bureaux du Syndicat des fonctionnaires municipaux Tüm Bel Sen, du Syndicat des travailleurs des services sanitaires et sociaux SES et de la Confédération des syndicats des fonctionnaires publics la KESK.

Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI

Vous aimerez peut-être aussi …

LES OUBLIE.E.S DU SEGUR

Mêmes métiers, mêmes rémunérations. La CGT des territoriaux étaient présente vendredi 2 avril de 11h30 à 13h30 pour échanger et faire signer la pétition au personnel du SSIAD et du SAAD rue du miroir. Le gouvernement s’obstine à gratifier certains professionnels… et...

lire plus

Service Public Magazine n°119 – Mars 2021

Le magazine fédéral des syndiqué.e.s. est à l’impression pour diffusion dans les syndicats. Couplé au livret « Ma retraite c’est mon droit ! », sa diffusion est une occasion essentielle pour aller à la rencontre des syndiqué·e·s et un devoir pour...

lire plus