ATTENDONS LA PROCHAINE RÉUNION DE TRAVAIL DU 18 FÉVRIER 

 A l’initiative de la CGT et pour répondre aux revendications des ATSEM et animateurs des accueils péri-scolaire, ces 2 secteurs d’activité se sont fortement mobilisés le 10 Février par un arrêt de travail dans le cadre du projet sur l’aménagement des rythmes scolaires.

 A l’issue d’une négociation avec des représentants de l’administration, nous avons confirmé nos revendications :

 – Pour les ATSEM, attribution de 10 jours de congés supplémentaires au titre de l’évolution de leurs fonctions : pause méridienne, surveillance de la sieste, responsabilité des enfants après la fin de la classe à 16h15, participation aux activités péri-scolaire le midi ;

 – Harmonisation pour les 2 secteurs d’un temps de concertation avec le coordinateur municipal sur la mise en place des activités péri-scolaire ;

 – Ajustement des grilles horaires entre les coordinateurs municipaux et les adjoints d’animation ;

 – Augmentation du temps de travail des agents contractuels en animation à 17h30, passage à un stagiairisation à 28 heures par semaine, seuil d’affiliation au régime de retraite CNRACL ;

 – Recours à seulement 10 emplois d’avenir (au lieu de 20 initialement).

 Dans l’attente de la réécriture du document qui servira de base à la poursuite des discussions le 18 février prochain, en présence des élus en charge du personnel, la CGT a proposé de suspendre le mouvement. Nous restons très attentifs à la situation collective des agents, aux propositions retenues sur ce sujet.

 La CGT remercie l’ensemble des agents qui se sont mobilisés. C’est cette mobilisation qui a obligé l’administration à entendre les revendications exprimées.

 

 

elit. diam tristique porta. facilisis non odio