Après la signature de la pétition qui a recueilli près de 70% des agents concernés (85 sur 121 agents), la remise de cette pétion au Maire le 30 mars, la situation ne bouge pas du côté des élus.
Sur la question de la revalorisation du régime indemnitaire, il est proposé seulement 7% d’augmentation soit pour plus de la moitié des agents 5 euros bruts par mois. Cela n’est pas acceptable et reste vraiement trop loin de la revendication initiale ! Pas de propositions concrètes sur les critères liés aux avancements de grade et les promotions internes !
Une prochaine rencontre entre les représentants du personnel et l’administration de la ville d’Arnage aura lieu le Mardi 10 mai à 9h30. La Cgt continuera à travailler à partir des revendications des agents pour répondre à leurs besoins et leurs aspirations.
Faute d’obtenir des avancées significatives, voire une véritable négociation tenant compte de la réalité quotidienne sur le pouvoir d’achat, coeur des préoccupations, la Cgt déposera certainement un préavis de grève pour créer les conditions d’un véritable rapport de force.

La balle sera alors dans le camp des élus !!!

elementum consectetur dolor tristique vel, lectus