Il faut abroger le décret « Morano », premier signal emblématique en faveur de modes d’accueil de qualité.

Le Collectif « Pas de bébés à la consigne » a engagé depuis deux ans de nombreuses actions pour alerter les pouvoirs publics sur la dégradation de la qualité d’accueil des jeunes enfants découlant notamment du décret du 7 juin 2010 réformant les établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans, ou de l’inclusion des modes d’accueil collectif dans la directive « Services ». Malgré un mouvement sans précédent des parents et des professionnel-les de la petite enfance avec le soutien de nombreux-ses élu-es, au printemps 2010, nos demandes pour préserver des modes d’accueil de qualité et les conditions d’exercice des professionnel-les ont été rejetées par le précédent gouvernement.

Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

Aenean ut vel, diam tempus sit ipsum massa