Le parquet a requis la condamnation de Pierre GATTAZ pour l’utilisation spécifique des termes de terroristes et de voyous. Le jugement sera rendu le 16 février 2017

id ipsum eget felis amet, ipsum leo