Clément Méric, antifasciste, étudiant de Sciences Po où il militait au syndicat Sud a été tué hier en plein Paris par un groupe de militants d’extrême droite manifestement du groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire).
Violemment frappé au sol, il a été déclaré en état de mort cérébrale. La CGT et d’autres forcent progressistes sont triste et en colère devant le meurtre de ce jeune de 19 ans. Pour lire la déclaration CGT, CLIQUEZ ICI…

 

risus ut sem, dolor. accumsan facilisis ut mattis commodo Aenean id leo