Un gouvernement à l’écoute du patronat, mais sourd aux revendications des salariés et retraités
Après avoir obtenu de 3 organisations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC et CFTC) la signature de l’accord national sur la « sécurisation de l’emploi », rogné ainsi le code du travail et précarisé un peu plus les salariés, le Medef a déjà acquis la sous-indexation des pensions d’un point en dessous de l’inflation pour les retraites complémentaires Arcco et Agirc grâce à la CFDT, FO et la CFTC, le voilà qui presse maintenant le gouvernement à engager une nouvelle réforme en 2013 sur les retraites.
Pour lire la suite, Cliquez ICI
tesnouveau
commodo in pulvinar leo sem, Donec Lorem Aliquam quis, libero. mi, non