Pour faire suite à la réunion d’information syndicale, CGT , FSU et FO, pour échanger, débattre et valider certaines propositions, près de 40% du personnel, sur un effectif d’environ 300 agents, ont mandaté les organisations syndicales pour adresser aux élus un courrier indiquant l’ouverture de discussions dans les meilleurs délais.

En effet, la question de la revalorisation du régime indemnitaire reste bien la préoccupation majeure de cette catégorie professionnelle occupée majoritairement par des femmes.

Pour lire le courrier, CLIQUEZ ICI…
quis, Nullam diam nec accumsan in luctus consectetur tempus id felis Praesent