LA CGT S’EXPRIME AUSSI SUR LE REGROUPEMENT DES CUISINES VILLE et CCAS

Dans un article posté par la collectivité, vous découvrez le point d’étape sur le projet de regroupement des cuisines Ville et CCAS. Il n’est pas indiqué que le nombre d’agents qui travaillent actuellement dans les 2 structures est de 88 et qu’après le regroupement, celui-ci sera seulement de 75. Devant ce constat d’un déficit de 13 emplois avec une organisation de production de repas de 9h30 par jour par équipes, la CGT a toujours défendu le principe que l’ensemble des agents des 2 établissements avait largement leur place au sein de la nouvelle structure d’autant qu’il faudrait prévoir les congés annuels par roulement, la prise des congés RTT, les formations et toutes sortes d’absences (maladie, enfant malade…).

Pour la CGT, cette mutualisation est l’occasion de rationaliser les moyens humains. Nous resterons vigilants à l’affectation des autres agents non retenus ou qui ont émis le souhait d’une mobilité dans un autre service.  

Un point d’étape sera présenté le 30 janvier 2013 lors d’un comité préalable à un CTP. 

risus. vulputate, id dapibus quis, felis ut ultricies