Encadrer plus d’enfants avec moins d’animateurs

Communiqué de la Fédération CGT des Services publics

Pour faire passer en force la réforme des rythmes scolaires contestés par plus de 67% des français, le gouvernement Ayrault, s’obstine et continue son bricolage inefficace.

Visiblement, le mouvement de contestation de 55% d’enseignants du premier degré et de 76% d’animateurs et des personnels de la fonction publique territoriale n’a pas été entendu et les surenchères quant aux moyens qui seraient attribués temporairement aux communes vont bon train.

S’exprimant le 19 novembre devant le congrès des maires de France, Jean Marc Ayrault a annoncé l’extension de l’assouplissement à titre expérimental sur trois ans, du taux d’encadrement des activités périscolaires à l’ensemble de l’activité des centres de loisirs.

 Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI… 

[gview file= »http://www.cgt-lemans.fr/Mes photos/2013/11/Communique-de-presse-20-novembre-2013-animateur-rythmes-scolaires.pdf »]

velit, Donec leo eget tempus Sed nec ut Praesent elementum suscipit libero