Le 3 novembre 2011, nous étions 10 000 sapeurs-pompiers professionnels à manifester à Paris entre République et Denfert Rochereau, pour dénoncer l’absence de dialogue sociale du gouvernement et exiger le retrait du protocole sur la réforme de notre filière signé avec des organisations minoritaires et une association non représentative de la profession.
Nous avons été exemplaires dans la dignité qui a marqué cette manifestation malgré les diverses provocations orchestrées par le Ministère de l’Intérieur.
Le gouvernement a fait le choix du mépris en refusant d’associer, malgré cette forte mobilisation, nos organisations représentatives à la négociation, en refusant d’utiliser les délais prévus par le préavis de grève pour trouver une issue au conflit.

Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

nunc ut eget risus. elit. Donec