Par presse locale interposée le 24 novembre dernier, nous apprenons la volonté du Conseil Communautaire de mettre en place sur le territoire l’enfouissement des poubelles avec une prévision budgétaire estimée à 6 Millions d’euros pour cette opération. Au-delà de la question de cet investissement, la CGT demande à l’élu délégué au service Propreté d’éclaircir ses propos tenus dans la presse, notamment sur la réduction du nombre de tournées qui aura vraisemblablement une incidence directe sur les emplois. Nous connaissons la situation financière de la collectivité et voilà bien une opportunité de diminuer les emplois en mécanisant le ramassage des ordures ménagères.

La CGT vient d’envoyer un courrier pour demander la tenue d’une réunion pour que soit présenté ce projet, ses incidences, dans le cadre d’une véritable concertation avec tous les intervenants, c’est à dire direction du service et organisations syndicales. La CGT s’est toujours prononcée pour une véritable amélioration des conditions de travail des agents mais pas au détriment de l’emploi. Nous attendons cette séance de travail pour connaitre les objectifs avec cette mise en place progressive de ce dossier.

Aliquam fringilla at sed Aenean et, libero. ut in risus commodo commodo