Carence-3

Après l’annonce le 20 février dernier de la Ministre de la Fonction Publique de l’abrogation de la journée de carence, le syndicat CGT avait saisi immédiatement le Maire-Président pour demander la suspension immédiate de la retenue pour la journée de carence. Lors du CTP du 15 Mars dernier (voir compte-rendu mis en ligne sur nos espaces), les élu(e)s CGT ont de nouveau interpellé les élus présents sur ce dossier.

 

Une rencontre avec l’administration devait en définir les modalités. Plus d’un mois après, aucune réponse à notre demande et les agents en arrêt de maladie continue de perdre le premier jour d’arrêt de maladie.

 

Le 26 Mars dernier, lors d’une intervention au Sénat, la Ministre a confirmé cette abrogation et confirmé que dans l’attente de la publication du décret au Journal Officiel et sous le principe que les « collectivités s’administrent librement », la décision de cesser son application est du recours de l’autorité territoriale. De nombreuses collectivités ont déjà pris cette décision, POURQUOI PAS AU MANS ? C’est à nouveau le sens de notre intervention le 15 avril par un courrier que nous demandons l’arrêt de la journée de carence.

 

Dans un cadre unitaire, CGT, FSU, CFDT et FO, excepté  l’UNSA qui au moment de la parution de la circulaire d’application indiquait qu’il fallait respecter la loi, une rencontre des syndicats aura lieu le Mardi 23 Avril prochain, afin de définir collectivement et avec les agents, les modes de mobilisation sous toutes ces formes pour exiger l’abandon par nos collectivités de la journée de carence.

 

Pour lire le courrier CGT du 15 Avril, CLIQUEZ ICI…

et, ut Donec mi, libero. Aenean fringilla