Pour faire suite à l’action du personnel accompagnée par les organisations syndicales CGT et FSU au conseil municipal du 1 décembre dernier, à l’engagement du Maire de créer les conditions du séance de travail pour poser les vraies questions, une réunion, à laquelle ont participé l’ensemble des syndicats siégeant au CTP (cet état a fait l’objet d’une intervention de la CGT et de la FSU qui dénoncées ce principe puisqu’elles avaient participé au CTP du 19 octobre en donnant un avis), s’est tenue en présence de l’élu délégué au personnel Patrick Delpech, de l’élu délégué à la tranquillité Christophe Counil, la direction de la DSU et la DRH.

Cette dernière n’a rien apporté sur la proposition d’une mise en œuvre dès le 15  janvier 2012, bien au contraire, cette nouvelle organisation sera effective à la date prévue alors que le nombre d’agents de terrain sera de 58 voire moins alors qu’il faut au minimum 65 agents à temps complet pour permettre de l’envisager.

La seule proposition concerne les contrats aidés recrutés depuis septembre et octobre 2011 qui vont être passés à 35 heures 3 mois après leur recrutement sur une base hebdomadaire de 22 heures (la proposition précédente devait le permettre après 6 mois de présence).

La CGT ne peut pas accepter cette situation qui va encore plus fragilisée le fonctionnement et l’organisation du travail, dégradée les conditions de travail ainsi que les missions auprès de la population.

Face à ce constat, les organisations syndicales CGT et FSU vont, en début d’année 2012, consulté les agents pour décider ensemble des luttes à mener pour faire aboutir leurs revendications.

dolor. Donec Donec in vulputate, lectus velit, consectetur pulvinar ultricies ut venenatis,