Les agents sous tension !!!

Pour faire suite au « passage en force » des élus lors du CTP du 19 octobre dernier sur l’application de la nouvelle organisation, les syndicats CGT et FSU ont réuni en assemblée générale les agents pour débattre des suites à donner au mouvement. Les revendications restent entières sur la résorption de la précarité des agents en contrats, de l’augmentation immédiate du passage de 22 heures à 35 heures pour les derniers recrutés (comble de tout, les élus auraient acceptés cette augmentation dans 6 mois alors que les agents seront probablement partis puisque leurs contrats avec l’État est seulement de 6 mois depuis le 1er septembre !!!…ça ne coûte rien de le proposer lorsque cela ne verra jamais le jour…), d’asseoir définitivement les emplois avant de parler de réorganisation, d’établir de véritables plans de formation (maintenant, ils vont être formés pour les chiens dangereux… une mission de plus sans moyen !!!), d’assurer leur sécurité dans l’exercice de leurs missions auprès de la population, de revenir sur le découpage des secteurs (passage de 3 secteurs contre 4 précédemment avec le même effectif), le remplacement des départs dans le service (déjà 3 sont effectifs au 1er décembre aux quels s’ajoutent des demandes de mobilités), de connaitre l’organisation d’ouvertures et de fermetures des parcs et jardins par le service SLAM (4 agents sont nécessaires mais à partir de quand ? Comment ? )…Comme la précisé sur les ondes d’une radio locale l’élu chargé de la tranquillité-publique qui communiquera seulement le 1er décembre sur cette nouvelle organisation, les agents, avec les 2 syndicats qui les accompagnent dans leurs revendications, »communiqueront » à leur façon également le 1er décembre…

Rien n’est à exclure à moins d’une nouvelle séance de négociations. Nous restons disponibles !!!
Donec Curabitur at venenatis felis diam adipiscing ut mi, quis, mattis