OUVERTURE D’UNE NÉGOCIATION LE 28 NOVEMBRE ET

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE LE 30 NOVEMBRE

Les organisations syndicales CGT et FSU ont déposé il y a quelques jours un préavis de grève sur le secteur de la Tranquillité-publique (voir dans les précédents articles le contenu et les revendications) à partir du Jeudi 1er décembre 2011, jour logiquement de mise en place de la nouvelle réorganisation adoptée « en force » par les élus le 19 octobre dernier en CTP.

La direction du service DSU vient de proposer une séance de négociations avec les partenaires sociaux le Lundi 28 novembre à 14h30. Il s’agit pour les syndicats de réaffirmer les revendications légitimes des agents, notamment sur le volet de l’emploi, de la pérennisation des contrats aidés, de la formation et des conditions de travail. Alors que depuis plusieurs, à coup de médias, les différents groupes politiques s’expriment sur le besoin ou non de la vidéosurveillance dans le Centre Ville, la CGT n’entrera pas dans ce débat. Elle aura largement le temps de s’exprimer sur ce sujet après les décisions prises par les élus.

La CGT continue à défendre l’idée de suspendre cette réorganisation prévue pour le 1er décembre, de faire une remise à plat des propositions présentées par l’administration, d’avoir un véritable débat de fond sur les missions des agents.

UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SE TIENDRA LE MERCREDI 30 NOVEMBRE DE 13H30 à 14H30 À LA MAISON DES SYNDICATS.

L’occasion de faire le point sur la réunion du 28 novembre et surtout de réaffirmer entre agents une solidarité !!

Curabitur in elit. Phasellus ut elementum nunc ut vel, consequat.