TVA sociale :

16 janvier 2012

L’Élysée veut baisser en priorité les charges patronales et pas salariales


Qui seront encore les grands gagnants ?

Le but de Nicolas Sarkozy, dans son projet dit de TVA sociale,  est de rendre plus compétitif le travail français. Il n’est donc pas dans sa philosophie de compenser pour le salarié la  hausse annoncée de la TVA, de la CSG ou de la taxe intérieure sur les produits pétroliers par une baisse des charges salariales qui augmenterait mécaniquement et d’autant le salaire net.  Non, l’idée de l’Elysée est de réduire le coût du travail pour l’employeur, et donc de réduire en priorité les charges patronales.
L’affaire n’empêchera pas de trouver un compromis éventuel, réduisant à la fois charge salariale et patronale.Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

Articles en relation

Vidéo de Franky Soler pour les élections 2022

Vidéo de Franky Soler pour les élections 2022

Voter CGT du 1 au 8 décembre 2022, c’est voter pour des élus formés et investis qui porteront votre voix dans les instances et qui feront du syndicalisme avec vous et pas à votre place. Vous avez la liberté d’entrer dans l’action, pour votre bien et celui des autres,...

lire plus
Vidéo d’Émilie Le Bronze pour les élections 2022

Vidéo d’Émilie Le Bronze pour les élections 2022

Voter CGT. C’est voter pour des collectifs de site et de métier, composés de plus de 60 agent·es qui comme toi sont, chaque jour, confronté·es à la réalité du terrain et qui se battent au quotidien pour améliorer tes conditions de travail et porter tes revendications....

lire plus