Pour soi-disant favoriser l’emploi et les produits fabriqués en France, Nicolas Sarkozy et le gouvernement proposent de mettre en place une TVA sociale, qui consisterait en une augmentation de la TVA sur l’ensemble de la consommation des ménages français en contrepartie d’une baisse sur les charges sociales payées par les entreprises sur les salaires.
Selon un sondage réalisé par l’institut CSA, la relance de cette mesure rassemble une franche majorité contre elle. C’est particulièrement vrai à gauche. Mais la droite peine à convaincre son camp qui concède que l’élection de 2012 va être difficile.

64% des Français sont hostiles à la « TVA sociale ».

tempus amet, Donec sed libero vel, dolor. nec sit ut